NOS PROJETS

ADDUCTION D'EAU POTABLE | PROGRAMME DE PPI DU FFEM

PROJET DES AGGLOMERATIONS DE FIOKPO - AVEC L'APPUI DE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO, VEOLIA EAU, VEOLIA ENVIRONNEMENT, GRANDLYON(COMMUNAUTE URBAINE)

A. NIVEAU DE REALISATION

Les travaux du projet d’alimentation en eau potable des agglomérations de Fiokpo a pour objectif de satisfaire les besoins de la population locale en eau potable tout en maintenant la qualité des systèmes naturels qui supportent leur existence. Deux phases caractérisent ce projet : construction d’ouvrages, d’une part, et sensibilisation, d’autre part.

La première phase du projet consiste en la construction d’ouvrages devant soutenir tout le système d’adduction en eau potable a sensiblement progressé. Les principales activités réalisées sont :

-rencontre avec les principaux décideurs et donateurs potentiels ;
-accueil de deux missions de Veolia (partenaire financier) ;
-rencontres avec les membres de la Fédération des Comités de Développement de Fiokpo (FCDF) ;
-distribution de matériels pour les fouilles inter-villages pour la pose du réseau d’adduction d’eau et nettoyage des abords des routes par les villageois sur les limites des villages respectifs ;
-travaux de finition du réservoir ;
-démarrage des travaux de construction du filtre à sable et d’un poste de chloration (en cours de réalisation) ;
-construction de 5 des 28 bornes fontaines prévues par le projet et pose de compteurs ;
-formation des membres des organes de gestion des ouvrages.

Actuellement, la construction de la prise d’eau est achevée ainsi que celle du réservoir. Les travaux de fouille et d’installation du réseau d’adduction d’eau sont à terme sur le tronçon : Source d’eau - Gbalavé - Volové.



B. DIFFICULTES RENCONTREES

Le projet connait un retard par rapport au calendrier d’exécution à cause :

- de l’impraticabilité de la route qui donne accès à la source d’eau, suite aux pluies diluviennes dans le courant des mois de mai à août ;
- de l’inaccessibilité des carrières pour l’extraction du sable et du gravier ;
- du manque de fonds complémentaires pour la réalisation de toutes les phases du projet
- de l’absence d’engins pour la réalisation de certains travaux assez difficiles ;
- de la nature rocailleuse du sol et la présence des rochers par endroits sur la trajectoire de la tranchée.

L’avancée des travaux entretient l’espoir des populations quant à la réussite du projet, malgré le retard que connait le projet. Malgré la volonté et l’investissement des différents acteurs du projet, le calendrier d’exécution n’a pu être respecté en raison des obstacles relevés plus haut. Nous projetons de finir les travaux à la fin de juin 2013, si l’organisation trouve un partenaire qui pourrait l’accompagner avec le financement complémentaire.