NOS PARTENAIRES

FOEI | FPAM | UICN | PNUE | MERF

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR L'ENVIRONNEMENT


Achim

Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) est fondé en 1972. Il a pour mission « de procurer un leadership et d’encourager le partenariat en vue de préserver l’environnement en inspirant, en informant et en permettant aux pays et aux personnes d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures ». L’actuel Directeur Exécutif du PNUE est M. Achim Steiner.

Le PNUE ayant reconnu le rôle important que les Organisations de la Société Civile (OSC) peuvent jouer à ses côtés pour participer à la protection de l’environnement, a trouvé en elles, des alliées. C’est ainsi qu’elle a accréditée un certain nombre d’OSC près son Conseil de Gouvernement. Les Amis de la Terre-Togo, qui œuvre inlassablement pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable, a été accréditée, le 11 juillet 2005 près du PNUE. Cette accréditation permet à Les Amis de la Terre-Togo de siéger en tant qu’observateur aux réunions publiques du Conseil de Gouvernement et des Organes subsidiaires de du PNUE.

râce aux accréditations, le rôle de la société est officiellement reconnu près le PNUE. La Société civile peut donc participer aux activités du PNUE, tels que les évaluations scientifiques, le développement et la mise en œuvre de la politique et du droit, la sensibilisation du public et le travail avec le secteur privé.

Ainsi que l’écrit Dr Vandana Shiva « l’engagement du PNUE envers la société civile est nécessaire pour la protection de la vie sur terre. Il a le potentiel de faire renaître l’intérêt écologique et démocratique, de redémarrer les processus qui ont été interrompus au cours de la dernière décennie suite à l’euphorie qui voulait que toutes les décisions soient déterminées en fonction du marché et que la protection de l’environnement planétaire soit laissée aux bons soins d’un commerce international dérégulé.»

Le mandat du PNUE a été étendu et reformulé à travers la Déclaration de Nairobi adoptée en 1997. La Déclaration stipule que « le Programme des Nations Unies pour l’Environnement doit jouer le rôle de chef de file en ce qui concerne l’environnement en arrêtant les mesures en faveur de l’environnement mondial, en favorisant de façon cohérente la concrétisation de la dimension environnementale du développement durable au sein du système des Nations Unies, et en étant la voix autorisée des défenseurs de l’environnement mondial.»

Ce changement a été institué dans un contexte de développement au niveau de la gouvernance environnementale mondiale.

En 1992, la Commission des Nations Unies pour le Développement Durable (CNUDD) est établie afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre de l’Action 21. Pendant les années 1990, les conventions environnementales internationales qui ont fait suite à la Conférence des Nations Unies pour l’Environnement et le Développement (CNUED), se sont transformées en instances de prises de décisions autonomes. De plus, l’établissement de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et la croissance de l’environnementalisme au sein des agences de développement, tels que la Banque Mondiale, (BM) et le Programme des Nations Unies pour le Développement, (PNUD) ont mis l’accent sur le défi que doit relever le PNUE : s’engager davantage au sein du système des Nations Unies et avec la Société Civile.

Le Secrétariat du PNUE, composé d’environ 890 personnes (environ 490 engagés avec un contrat international et 400 engagés localement), est chargé de la mise en œuvre des décisions des Etats membres. Le Secrétariat gère un budget d’environ 105 millions de dollars US qui proviennent essentiellement des gouvernements.

Le siège du PNUE se trouve à Nairobi, au Kenya, et comporte six bureaux régionaux répartis à travers le monde, ainsi que des bureaux de terrain et des centres de collaboration. Les changements structurels au sein du PNUE ont mené à la création de huit (8) divisions qui sont :

- La Division de l’Alerte Rapide et de l’Evaluation ;
- La Division de l’Elaboration des Politiques et du Droit de l’Environnement ;
- La Division de la Mise en œuvre des Politiques Environnementales ;
- La Division des Convention sur l’Environnement ;
- La Division de la Communication et de l’Information ;
- La Division Technologie, Industrie et Economie ;
- La Division de la Coordination du Fonds pour l’Environnement Mondial et
- La Division de la Coopération Régionale.

La Division de la Coopération Régionale adapte et coordonne le programme de travail du PNUE aux niveaux national et régional. Il dispose d’un bureau de coordination qui se trouve au siège à Nairobi et de six bureaux régionaux qui sont :

- Le bureau régional pour l’Afrique (BRA) ;
- Le bureau régional pour l’Europe (BRE) ;
- Le bureau régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes (BRALC) ;
- Le bureau régional pour l’Amérique du Nord (BRAN) ;
- Le bureau régional pour l’Asie et le Pacifique (BRAP) et
- Le bureau régional pour l’Asie Pacifique (BRAO).

Cliquer ici pour visiter le site du PNUE.